Dominique Villars
céuse Sommaire des anecdotes Souvenirs

Le cercle de lecture

Le "Cercle de lecture" se trouvait côté sud de la cour, entre la porte des externes et l'entrée de "Pion-ville" (là où les pions avaient leur chambre et où, donc, ils vivaient quand ils n'étaient pas de service). La grande salle était tapissée de livres, de Bandes dessinées et de magazines. On pouvait s'y rendre après avoir pris notre carte (et payé une cotisation ?...Je n'en suis pas certain.).
Je ne sais pas si c'était encore le "Crocs" qui supervisait,(peut-être était-ce "le Mams"?), mais, comme pour la coopérative, c'étaient des élèves qui veillaient au bon fonctionnement. En particulier, le silence absolu était de rigueur et tout le monde respectait cette obligation. Ces élèves faisaient fonction de bibliothécaires et ils répondaient à nos questions qu'on posait à voix basse.
On rentrait et on allait fureter dans les rayons. Puis, le livre choisi, on s'asseyait et on se plongeait dans la lecture. C'est ainsi que j'avais découvert tous les albums de Tintin qui étaient pris d'assaut. Il fallait arriver dans les premiers pour avoir la chance d'en trouver un... Aussi, dès l'ouverture, après le repas de midi, c'est à dire à 12 h 30, il y avait la queue devant la porte. Plus tard, je me plongeai avec délice dans les romans de la littérature française. Cinq minutes avant la fin de la récré, le responsable criait "on range" et dans le calme, les livres regagnaient leur rayon. Le "Cercle de lecture" nous permettait de nous évader de l'univers impitoyable de l'internat.
Alain Prorel
2184 visites.
D.Villars
image
image
Le blog des
bahutiens
dv