Dominique Villars
expédition Sommaire des anecdotes Souvenirs

Il faut que jeunesse se passe

Indisciplinés ! Rebelles ! Non, vous rigolez ! Pas nous ! Nous nous donnions des surnoms entre camarades : Sixty... idem pour les pions : Adidas pour un gars qui surveillait l'étude 2 du soir, et pour lequel je ne lui ai jamais connu d'autre nom que celui-ci, marqué sur son sac qui devait contenir ses affaires de nuit.
Pour les profs : on a parlé du Crocs et je partage l'avis des collègues qui ont témoigné à son sujet. Beaucoup mériteraient notre attention.
Tenez ! Celui qui avait son cours au rez-de-chaussée, côté Est, prof d'histoire-géo de son état : M. Paul PONS surnommé PIE VIII ou PIWIT, à prononcer à la fin comme un belge prononce le 8 : WUIT. Un de ceux qui domine leur enseignement comme peu : auteur de diverses publications avec P. CHAUVET sur les Hautes-Alpes qui ont fait durablement école.
Mais il était plus que dur de la feuille. Décidément, encore un effet de l'âge pivot en train d'arriver ! et ses cours se déroulaient dans le plus parfait bourdonnement. Chacun y allant de l'imitation de son animal attitré, spécialisation oblige, se sachant en toute impunité. Jusqu'au jour où, le brouhaha habituel bien installé, il s'arrêta debout près de son bureau, nous fixa quelques secondes sans rien dire, et enfin lâcha : « Ne vous forcez pas trop pour me faire croire que j'ai réellement affaire à une ménagerie ». Ce qui eut pour effet de calmer net tous les chants d'oiseaux, d'animaux sauvages, jappements et autres grognements de porcs.
Il nous avait bien analysés, cernés et jamais punis alors qu'il avait mille motifs pour le faire.
Avec du recul le père de famille qu'il était, avait raison. Sans nous braquer, il nous avait pris avec beaucoup d'humour à notre propre jeu n'étant en rien dupe sur les faiblesses de ses capacités auditives.
C'était peut-être ça aussi, l'art et la manière d'être un bon prof ?
Patrick Cafarel
2181 visites.
D.Villars
image
image
Le blog des
bahutiens
dv